xvgmag

Votre guide des formats et codecs de conteneurs vidéo populaires


Votre guide des formats et codecs de conteneurs vidéo populaires / Comment les choses fonctionnent

Les vidéos arrivent sur votre écran avec une grande variété d'extensions, et il peut être difficile de garder tout ce qu'elles signifient. Vous pouvez utiliser ce guide pour vous familiariser avec les formats de conteneur vidéo et les codecs de compression courants.

Qu'est-ce qu'un conteneur vidéo?

Un format de conteneur vidéo, comme tout autre format de conteneur numérique, est essentiellement une enveloppe numérique pour votre contenu. Ils sont faciles à distinguer car ils déterminent l’extension de votre fichier vidéo. Les formats de conteneur populaires incluent MP4 (.mp4), AVI (.avi), QuickTime (.mov) et Matroska (.mkv).

Les différents formats de conteneur ont tous des forces et des faiblesses différentes, certains formats étant préférés par certains fournisseurs de contenu. Tous les conteneurs ne prennent pas en charge tous les standards de compression ou n'autorisent pas les fonctionnalités secondaires telles que les sous-titres et les chapitres. Le conteneur lui-même n'affecte pas directement la qualité de la vidéo, mais il peut limiter les codecs de compression disponibles.

Si vous choisissez un format de conteneur à utiliser pour une vidéo codée, vous devez choisir celui qui offre le bon mélange de codecs et de fonctionnalités de compression pris en charge.

Formats de conteneurs populaires

  • Matroska (.mkv): Le format Matroska est l'un des formats de conteneur les plus flexibles disponibles, mais il n'est pas largement pris en charge. Il peut contenir à peu près n'importe quoi et prend en charge une gamme complète d'options de sous-titres, de chapitres et audio. Cependant, l'encodage et la lecture nécessitent l'installation d'utilitaires tiers tels que MakeMKV et VLC. Il est également librement autorisé, en évitant le statut de la plupart des formats de conteneurs grevés de brevets.
  • MP4 (.mp4)Les MP4 sont largement pris en charge et flexibles et pourraient constituer le meilleur format de conteneur universel pour l’usage courant. Ils ne sont pas aussi flexibles que les fichiers .mkv, mais ils prennent en charge la majorité des codecs modernes et incluent des options de diffusion en continu, de chapitres, de sous-titres, etc. Les fichiers MP4 sont supportés nativement par presque tous les appareils modernes.
  • QuickTime (.mov): Le format propriétaire QuickTime d'Apple est le choix idéal pour les vidéos professionnelles, prenant en charge une vaste gamme de codecs de haute qualité pour la diffusion de contenus haute fidélité. Les fichiers QuickTime peuvent être lus dans le lecteur multimédia de Microsoft et sont pris en charge par de nombreux périphériques non Apple.
  • AVI (.avi): Le format AVI est probablement le pire sur cette liste. Il ne prend pas en charge les chapitres, les légendes ou les sous-titres par défaut et il ne prend pas en charge les menus ou la diffusion en continu. Même les lecteurs qui prennent en charge la lecture AVI se brisent généralement lors de la recherche d'une vidéo. Cependant, les AVI sont extrêmement flexibles, prenant en charge à peu près tous les codecs vidéo existants. Cela a déjà fait de lui un choix clé pour les vidéos fortement compressées, mais il a depuis été remplacé par l'implémentation et la flexibilité supérieures de Matroska.

Vous pouvez voir plus de comparaisons sur d'autres formats de conteneur vidéo sur la page Wikipedia consacrée à ce sujet.

Codecs de compression populaires

Les codecs de compression sont les algorithmes utilisés pour compresser les vidéos numériques en vue de leur distribution. Formats de conteneur improbables, ils sont essentiellement invisibles pour le spectateur. Il y en a des dizaines, mais seule une poignée est largement utilisée.

  • H.264 / MPEG-4 AVC: Bien que H.264 soit le codec moderne le plus populaire, ses jours sont numérotés. Il s'agit d'un puissant codec de compression conçu spécifiquement pour la vidéo HD numérique, offrant un bon compromis entre qualité de gain d'espace. La lecture H.264 est presque universellement prise en charge, de la vidéo DSLR à la lecture intégrée. Cependant, le passage progressif à la vidéo haute résolution signifie que H.264 ne sera plus disponible longtemps.
  • H.265 / HEVC: Contrairement à son prédécesseur, le H.264, le codec H.265 peut gérer des vidéos jusqu'à 8K UHD. Ce successeur moderne à H.264 compresse également la vidéo deux fois plus efficacement, avec des fichiers de même qualité visuelle utilisant environ la moitié moins d'espace disque. Il n'est pas encore pris en charge sur tous les appareils, mais sa popularité continuera de croître dans les années à venir.
  • WMV: Le format propriétaire WMV de Microsoft a attiré un certain flou au fil des ans pour son association avec les implémentations de gestion des droits numériques cassées. C'est une implémentation personnalisée de la norme MPEG-4 Part 2 et est supportée presque exclusivement par les logiciels Microsoft. Il est tombé en panne au profit de codecs de compression plus largement utilisables.
  • MPEG-2: L'ancien codec MPEG-2 a été créé à l'origine pour les DVD, et son âge le montre. Il ne doit être utilisé que pour la compatibilité matérielle existante ou lors de la maîtrise spécifique de DVD.
  • Pro-Res: Ce codec de qualité professionnelle est utilisé pour partager des images haute résolution avec une dégradation minimale et convient parfaitement à la diffusion de contenu par des professionnels du multimédia.

Conclusion

Si vous devez choisir un conteneur vidéo et un codec de compression, une combinaison de conteneur MP4 et de codec H.264 sera probablement le meilleur choix. Il est flexible et largement jouable, ce qui en fait un outil idéal pour la diffusion sur des appareils inconnus. Mais si vous travaillez avec une vidéo haute résolution, vous voudrez approfondir la norme H.265.